L’équipe

Bénédicte Leturcq a d’abord été formée par Roger Cassin à Cannes. Elle a ensuite pris des cours auprès de divers professeurs d’art dramatique (Saverio Tomasella, Peter Gorissen), qui lui ont enseigné le théâtre de Stanislavski, Augusto Boal, Jacques Lecocq. Sur la base du travail effectué avec Peter Gorissen, elle a entrepris de monter et de jouer «la Voix Humaine» de Jean Cocteau. Elle a intégré des compagnies de théâtre (la Comédie des Remparts, Pygmalion) qui lui ont permis de monter régulièrement sur scène et de se former à la mise en scène.

Parallèlement à ces activités, elle a participé à la création de la ligue d’improvisation antiboise (AIA) ainsi qu’à de nombreux matchs d’improvisation.

De 2009 à 2015, elle anime les ateliers théâtre et les stages des Enfants du Paradis à Valbonne. Elle anime les ateliers de théâtre et des stages à La Trinité depuis 2011. Elle intervient également dans les écoles primaires et dans divers établissements pour adolescents. En 2017, elle anime 6 ateliers théâtre à la Trinité.

Mises en scène : La Voix Humaine (Cocteau), Les Uns chez les Autres (Alan Ayckbourne), les Amazones (Jean-Marie Chevret), Sexe et Jalousie (Marc Camoletti), Les Monologues du Vagin (Eve Ensler), La moitié pour Commencer (Stéphane Schler), Antigone (Anouilh), Palace (Jean-Michel Ribes), Un petit jeu sans conséquence (Jean Dell et Gérald Sibleyras), l'Invité (David Pharao), Mon meilleur copain (Eric Assous), André le Magnifique.

Bénédicte Leturcq joue "Madame Marguerite" de Roberto Athayde. Elle est Colette dans "L'invité" de David Pharao. Elle est la sorcière Crochefeu dans "Le destin magique du petit ramasseur de feuilles". En 2017, elle est Alice dans "Mon meilleur copain". En 2019, elle co-écrit les "Catcheuses Molotov" et y interprète Solveig.

Elle est directrice artistique de la Compagnie Chouette Productions et anime les ateliers et stages de théâtre à la Trinité et à Nice.

 Sylvain Berardi a fait ses débuts au théâtre en 2005. Il est issu du Cours d’Henri Legendre, au théâtre de l’Alphabet à Nice.

Il y a joué du Molière, Feydeau (Dormez je le veux, Feu la mère de Madame), Guitry (la paire de gifles), Musset (On ne badine pas avec l’amour), mais aussi du James Joyce (les exilés) et du Sam Shepard (Fool for Love). Il a joué dans la pièce de Patrick Mottard (Sur un air de Cithare), créée par Henri Legendre.

En 2007-2008, il joue avec Les Farfadets dans « Confessions Urbaines » et « le Bourgeois Gentilhomme ».

En 2009, il participe avec la Comédie des Remparts à la création de Délits d’Initiées, mise en scène par Isabelle Servol. Puis, toujours avec la Comédie des Remparts, il joue de 2010 à 2012 dans les Amazones, avec Bénédicte Leturcq.

Il est Serge dans « Un petit jeu sans conséquence », Claude Pontignac dans "L'invité". Il est Bernard dans "Mon Meilleur Copain", Jean-Pascal Faix dans "André le Magnifique"

 

Lionel Bouttau a commencé le théâtre à l'Alphabet en 1989. En parallèle, il a suivi pendant 3 ans les cours du conservatoire de Grasse avec Georges Descrières.

 En 1998, il crée une petite troupe avec Frédéric Scotto "Les Incontournables" dans le cadre de laquelle ils montent un spectacle de café-Théâtre et une pièce "provençale" écrite par un auteur de Nice "Prosper & Baptistin".

Il a principalement joué dans des pièces classiques de Molière. Il y a tenu les rôles de Valère puis Tartuffe, Scapin, Trissotin, Mascarille, la Flèche… Il a également joué dans  les Plaideurs de Racine ..., dans quelques pièces plus contemporaines entre-autre de Camus et Arrabal.

 Il a participé à des spectacles d'improvisations et une création sur la base des animaux malades de la peste, dans laquelle seul en scène il a interprété 14 personnages.

Il est Patrick dans « Un petit jeu sans conséquence » et Gérard dans "L'invité".
Il est Gravefeuille dans "Le destin magique du petit ramasseur de feuilles.
Il est Philippe dans "Mon meilleur copain", André dans "André le Magnifique".
C'est le Président de l'Association

 


Delphine BOLLAROa fait ses débuts au théâtre en 2014 avec un projet sur le handicap au travail. Puis elle a intégré les ateliers théâtre de Chouette Productions animés par Bénédicte Leturcq.

En 2016, elle intègre la troupe en interprétant la reine des fées dans la création Jeune Public d'Isabelle Bouttau : Le Destin Magique du Petit Ramasseur de Feuilles.

En 2018, elle fait partie du trio "Catcheuses Molotov" et participe à l'aventure de co'-écriture, mis en scène et orchestrée par Marc Le Roy.


Elle est Lucille dans les "Catcheuses Molotov"

 

 

  Elodie Fournier a commencé le théâtre en 2004 avec Henri Legendre au Théâtre de l’Alphabet. Elle y a joué les grands classique français : Molière (6 rôles celui de Célimène), Sartre (le rôle d’Estelle dans Huis Clos), Marivaux (Silvia dans les Jeux de l'amour et du hasard), Feydeau (Mais n'te promène donc pas toute nue, Chat en Poche) , Guitry (La paire de gifle). Elle a également joué dans du James Joyce (les Exilés), Strindberg (Mademoiselle Julie), Tennessee Williams (La chatte sur le toit brûlant)

Elle a créé les divers rôles féminins de la pièce de Patrick Mottard, Sur un air de Cithare, au théâtre de l’Alphabet. Elle a également participé à la création de spectacles écrits par Virginie Jux (Intimités et La Nature c’est Nous)

Avec la Comédie des Remparts, elle a joué en 2009 dans la création « Délits d’initiées » de Virginie Jux, sur une mise en scène d’Isabelle Servol, puis dans « Les Amazones » de JM Chevret en 2011 et 2012 avec Bénédicte Leturcq.

En 2012, elle joue dans « Le Père Noël est une ordure » au théâtre de l’Alphabet.

Elle est Claire dans « Un petit jeu sans conséquence ». Elle est Nelly dans "Mon meilleur copain", Janine dans "André le Magnifique".
C'est la Secrétaire de l'Association.

 

Gilles Gallucio a débuté le théâtre avec Henri Legendre, qui lui a communiqué sa passion en 2009/10 et donné l'opportunité de monter sur les planches pour des pièces de Molière et de Jean-Paul Sartre ainsi que dans un spectacle d’improvisation au théâtre de l’Alphabet.

En 2011, il a continué avec la troupe de l'Alphabet dans un répertoire essentiellement classique (Molière,  Feydeau, Guitry) ainsi qu’une interprétation de «Le Père Noël est une ordure » du Splendid jusqu'en 2013.

De 2012 à 2013, il a été élève de Emmanuelle Lorre.

Depuis septembre 2013, il est élève aux cours de Jean Laurent Cochet à Paris. 

Il est Bruno dans « Un petit jeu sans conséquence »
Il est Claude Pontignac dans "L'invité", Alexis Ader dans "André le Magnifique"